Reconstruction de voitures anglaises de collection

Histoire

Historique Mai 2014

Automobiles Z et P est une enseigne crée en 2005, par la passion de son propriétaire Adrian Prajescu. La volonté d’offrir un produit de qualité adapté aux demandes des collectionneurs les plus exigeants, ainsi que le soin d’une bonne gestion financière de l’investissement des clients, sont le crédo du développement de cette entreprise aujourd’hui comme au début. Depuis le démarrage de l’atelier dans le garage de son créateur, la réalisation d’un outil de production moderne et performant, la constitution d’une équipe professionnelle, expérimentée et forte à l’achat de l’usine de production actuelle dans laquelle nous avons inauguré le 75eme Austin Healey reconstruite, nous avons eu un seul but : optimiser l’investissement des clients dans leur noble passion. Le futur de notre compagnie est dirigé en ligne droite vers la Qualité Totale et la satisfaction du Client.

2005 le 12 décembre

Création par Mr Adrian Prajescu de la SARL Automobiles Z&P atelier de restauration véhicules de collection spécialisé en voitures anglaises. La SARL est constituée avec Mme Ghislaine Prajescu à parité de parts. Production : 12 Triumphs Spifire par an, Outil de travail : garage 30m dans le pavillon d’habitation, Equipe néant, créateur seul.

2006 courant juillet

Installation dans le site historique « La Source » 60mÇ atelier et 30mÇ bureau, premier équipement : un pont à deux colonnes pour le levage des autos. La production baisse mais monte en gamme : Triumph TR6, MGB l’activité s’oriente plus vers l’atelier et révisions. L’entreprise enregistre 17 factures et se trouve en déficit.

en 2007 

pendant l’année l’activité se renforce, la publicité dans les journaux porte ses fruits. Un bon nombre de clients arrivent aussi grâce à la création d’un site Internet qui présente les atouts de l’entreprise. La réalisation de la première Austin Healey voiture mythique à grand potentiel met en évidence le manque cornique de matériel : AZP s’équipe de moyens de soudure professionnels de l’acier et de l’aluminium. C’est aussi une année où plusieurs partenariats commencent : en peinture, sellerie et le traitement des surfaces. L’entreprise, bien qu’en déficit, réduit ses pertes et enregistre 46 factures et double son Chiffre d’Affaires.

en 2008

Participation au salon Retromobile avec beaucoup de succès, les clients arrivent en nombre, il devient difficile de travailler seul. Pendant le Salon, AZ&P expose des photos des travaux réalisées, les clients demandent si AZP est un photographe ! C’est aussi l’occasion de se faire remarquer par la profession : un contrat de sous-traitance est mis en place avec « un grand atelier de restaurations » pour la restauration de carrosseries d’Austin Healey. Suite à plusieurs entretiens une première équipe est constituée. Ses membres sont : Roberto Teixeira, Matthias Petit, Adrien Gonçalves et Gimmy Bouét. Tous travaillent à « la Source » qui pour l’occasion est réorganisée en quatre zones : stockage pièces, coin carrosserie, coin mécanique et vestiaires pour les hommes dans une cabane à l’extérieur. De cette organisation sortent une MGB et plusieurs Austin Healeys. L’entreprise se redresse, enregistre 54 factures et enregistre son premier bénéfice.

 en 2009 

Il devient impossible de travailler à la « Source » en raison du nombre croissant des commandes et de l’espace trop réduit. En mars AZ&P investit un nouveau site « le Général » de 300mÇ d’atelier et 40mÇ de bureaux. Pour l’instant les deux sites coexistent « la Source » pour présentations de véhicules (show room) et « le Général » en location, comme site industriel. Entre 2008 et 2009 la production principale de AZ&P passe à 25 véhicules dont 20 Austin Healeys et plusieurs Jaguar type E. Dans l’équipe il y a des changements par le départ de certains apprentis et l’arrivée d’un nouveau carrossier pour une durée d’un an. Pour la deuxième année consécutive AZ&P double son bénéfice et enregistre 74 factures.

 en 2010 

Retromobile apporte plus que jamais des clients en nombre, la production augmente ainsi que les charges. L’entreprise investit dans une cabine de préparation pour parfaire la qualité. Plusieurs partenaires sous-traitent des chantiers de carrosserie, en particulier d’Austin Healey. En septembre une opportunité d’achat se présente pour un bâtiment industriel à Mandres les Roses : 520mÇ d’atelier et 200mÇ de bureau cette perspective monopolise la totalité des ressources de l’entreprise. L’acquisition de ce site dénommée le « Projet Star » représentera l’aboutissement de toute l’activité de l’entreprise et regroupera les deux sites en un seul moderne et en phase avec la demande de la clientèle et la qualité nécessaire aux restaurations.

 en 2011 

C’est le moment clé pour la survie de l’entreprise, les charges de toute sorte étouffent la rentabilité de l’entreprise et une orientation stratégique s’impose. Un plan drastique d’économies est mis en place pour parer au déséquilibre provoqué par l’achat du bâtiment industriel. C’est aussi le moment du premier licenciement économique, la confiance des banques dans notre entreprise se trouve ainsi augmenté. Ceci ne suffit pas, nous décidons de nous recentrer sur ce que nous faisons de mieux : la restauration et la reconstruction des Austin Healeys et de Jaguars type E. La production baisse en quantité mais de trouve amélioré en qualité. Malgré la conjoncture la passion des Healeys et des Jaguars fait que des investissements importants sont faits dans l’outil de travail.

en 2012

Le recentrage sur les domaines d’excellence Jaguar type E et Austin Healey porte ses fruits, la rentabilité est au rendez-vous. Des nombreuses commandes arrivent pour trois quarts des collectionneurs privées, le reste sous-traitance pour des collègues de la profession. Un nouveau cap est fixé : devenir le sous-traitant incontournable en carrosserie de Healey et Jaguar pour la Région Parisienne. La nouvelle solidité de l’entreprise donne le goût d’ouverture vers d’autres projets… Nous recherchons une rupture totale avec le marché domestique et souhaitons une place à l’exportation. A la fin 2012 nous décidons d’exposer au DUBAI MOTOR SHOW 2013 (DMS2013).

 en 2013

Toute l’énergie de l’entreprise est mise sur le projet DMS2013 dont le but est de trouver des clients plus fortunés, en quête des objets d’art fabriqués par des artisans spécialisés. A la suite de ce projet nous attendons l’aisance financière nécessaire à la Qualité Totale. Une équipe renforcée est créé pour l’occasion : Roberto Teixeira Chef d’atelier, Agostinho Afonso Carrossier, Bruno Theret et Christian Malguyre en mécanique et François Boch en Sellerie. Nous regroupons ainsi tous les savoirs faire en interne pour restaurer de A à Z les voitures sans autre sous-traitance. En plus de la production habituelle, deux Austin Healey, une BT7 plus une rare BN7, sont reconstruites pour l’évènement. Portant les n°74 et 75 des unités reconstruites chez AZ&P sont sans doute les meilleures voitures jamais réalisés chez nous à ce jour, à la pointe de la technologie, de l’expérience et du savoir-faire de nos artisans. Un soin particulier a été apporté à chaque étape de la reconstruction, équipement HI-FI et Blue Tooth pour I Phone, refroidissement moteur renforcé ainsi que ventilateur puissant dans l’habitacle. La BT7 de couleur « Golden Beige métallic » sellerie cuir Beige claire et moquette claire, la BN7 de couleur Ivoire sellerie cuir Rouge et moquette claire, les deux voitures ont été personnalisées au niveau de la sellerie avec des broderies « Austin Healey » en anglais et en arabe pour commémorer la participation au DUBAI MOTOR SHOW 2013 (DMS2013). Tous nos fournisseurs ont participé à l’effort financier du projet. Nous étions les seuls Français en nom propre à ce salon de renommée mondiale. Cette fantastique aventure s’est terminé par un désastre : nos voitures n’ont pas été comprises, malgré l’admiration générale, des milliers de photos, des commentaires de la presse spécialisé anglo-saxonne, de l’internet, de la télévision locale personne n’en ai fait l’acquisition. Comme un coup du sort, les média français TF1 et M6, Figaro, pourtant présents, n’ont pas remarqué notre présence. L’entreprise complètement déséquilibrée se trouve endettée de par les charges sociales et les coûts annexes inhérents à la participation d’une petite structure à un tel événement.

en 2014

La gérance met un point d’honneur à ne licencier personne et l’équipe technique consente à des efforts surhumains pour redresser la barre. L’arrivée d’un mécanicien passionné et expérimenté, Alberto Serao compense le départ volontaire des deux mécaniciens participants au projet DMS2013. Le sort sourit en fin, une grande famille de collectionneurs français en fait l’acquisition simultanée de deux Austin Healeys ce qui redresse la situation, c’est le declic. A la fin janvier nous participons de nouveau à Retromobile sur une place de dernière minute. Cette participation est un succès total car les clients montrent en masse leur intérêt pour le travail bien fait de notre entreprise. Nous enregistrons de nombreuses commandes, la bonne situation de l’entreprise se consolide, nous pouvons en fin capitaliser. Aujourd’hui forts de notre savoir, de la confiance manifestée par nos clients et de la stabilité de notre entreprise, nous construisons avec passion les voitures commandées. Elles sont désirées avec impatience ! Nous fournirons un travail soigné, de qualité et dans les temps !